Relativity Space signe un accord avec OneWeb

OneWeb et Relativity Space viennent de signer un contrat pour le lancement de satellites sur la Terran R.

Relativity Space vient d’annoncer un accord commercial avec la société de communications spatiales basée à Londres : OneWeb ; pour plusieurs lancements sur la fusée Terran R, leur lanceur totalement réutilisable et entièrement imprimé en 3D.


Relativity Space

Relativity Space s’est lancé le défi de fabriquer ses fusées complètement imprimées en 3D, avec les imprimantes 3D les plus grandes au monde ; de plus, la société a la volonté de récupérer un de ses modèles : la fusée Terran R. On vous a d’ailleurs déjà présenté l’entreprise en détail par ici.

Qui est Relativity Space ? – APYRE Espace, Gaming & Tech
On vous présente un nouvel acteur spatial, Relativity Space, qui a la particularité d’imprimer ses fusées en 3D. Leur objectif est aussi d’atteindre la planète Mars.
apyre.fr

OneWeb

Relativity Space a donc été choisie par OneWeb pour un contrat de lancement pluriannuel et multi-lancements qui va permettre le lancement de satellites en orbite terrestre basse (LEO). Les tirs seront effectués par la fusée Terran R à partir de 2025. Cependant, Relativity Space va devoir faire ses preuves, car pour le moment, l’entreprise n’a encore lancé aucune fusée.

Ces tirs vont permettre à OneWeb de consolider son réseau de satellites Gen 2, qui sera à terme une constellation de 648 satellites.

OneWeb devient donc le cinquième client de Relativity Space en ce qui concerne la Terran R, ce qui permet d’arriver à plus de 1,2 milliard de dollars pour le carnet de commandes de ce modèle.

“Nous sommes honorés d’avoir été choisis par OneWeb pour aider à lancer leur constellation Gen 2. Ils ont une équipe incroyable, une technologie et une dynamique en tant que leader mondial de la connectivité par satellite avec des centaines de satellites opérationnels déjà en orbite. Il est clair que le marché a besoin d’une capacité de lancement plus innovante – Relativity développe Terran R pour répondre à cette demande supplémentaire. Nous sommes impatients de planifier, d’exécuter et de lancer avec succès ces missions avec OneWeb !”.

Tim Ellis, cofondateur et PDG de Relativity.

“Nous sommes ravis de cet accord avec Relativity, que nous admirons depuis longtemps comme un véritable acteur de rupture dans le secteur de la fabrication aérospatiale. Relativity ajoutera de nouvelles capacités à notre programme de lancement à l’avenir”.

Massimiliano Ladovaz, directeur technique de OneWeb.

On le voit, Relativity Space ne manque pas d’argument pour convaincre des clients. Cependant, n’oublions pas que OneWeb s’est retrouvé dans une très mauvaise posture à cause de la guerre en Ukraine. En effet, la Russie a décidé d’annuler tous les tirs prévus avec ses fusées Soyouz en représailles des sanctions que lui a infligés la communauté internationale suite à l’invasion de l’Ukraine.

C’est pourquoi OneWeb a dû trouver de nouveaux partenaires pour le lancement de ses satellites, qui s’étaient donc retrouvés cloués au sol. D’ailleurs, l’entreprise britannique a trouvé une aide inattendue de la part de SpaceX. Oui, la société d’Elon Musk, concurrente rappelons-le, va lancer des satellites OneWeb avec la fusée Falcon 9, alors même que SpaceX met elle aussi une constellation en orbite.



Relu et corrigé par : Opti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Article

Star Citizen - Fondation Festival et Free Fly Alpha 3.17 - Venez découvrir le jeu et repartez avec une Motojet gratuite !

Next Article

Vega-C, le nouveau lanceur léger de l'ESA

Related Posts