Technologie, Jeux-vidéo & Espace

Quelques informations sur le programme Artemis et HLS – Mars 2022

Quelques informations ont été publiées par diverses sources gouvernementales concernant le programme de retour sur la lune : Artemis, l’atterrisseur lunaire HLS et la Lunar Gateway.

Canadarm3 – Lunar Gateway

Le Canada annonce que le développement du Canadarm3 se poursuit et que l’entreprise MDA Space, chargé de la conception, a reçu son financement.

Le Canadarm3 équipera la Lunar Gateway qui sera la prochaine station spatiale en orbite de la lune. Cette dernière servira d’interface entre la capsule de voyage Orion et le HLS permettant d’atterrir sur le sol de notre lune.


Le lanceur super-lourd SLS de la NASA va faire le plein

Pour la première fois depuis la Saturn V, une fusée ayant pour objectif de ramener des hommes sur le sol lunaire va rejoindre le pas de tir… pour faire le plein !

La première fusée SLS (Space Launch System) destinée à la mission Artemis 1 est complètement assemblée et prête pour les essais in situ.

Rendez-vous le 17 mars pour savoir si cette dernière n’a pas rencontré un caillou sur les 6.5 km qu’elle va parcourir pour arriver sur l’aire de lancement 39B du Kennedy Space Center.

SLS – Tir statique réussi pour le lanceur lourd de la NASA – APYRE Espace, Gaming & Tech
Mise à feu des moteurs réussie pour le SLS (Space Launch System), lors du green test de la NASA au Stennis Space Center.
apyre.fr

Profil de mission du HLS pour Artemis III

Dans une présentation synthétique, la NASA et SpaceX présentent leurs avancées sur le programme HLS ainsi que les échéances passées et à venir.

Traduction par Spaceomatic.fr de la présentation de la NASA. Source NASA

Nous pouvons voir dans cette présentation que le programme de mise en orbite du HLS a assez évolué. Maintenant, 6 lancements seront nécessaires pour le lancement du gigantesque atterrisseur lunaire.

  • Un premier lancement avec un Starship “Tanker”. Légèrement plus long que les autres, et qui aura pour mission de servir de station-service orbitale à savoir : pomper les ergols restant dans les Starship, les stocker et les maintenir à l’état liquide en évitant l’évaporation.
  • Les quatre lancements suivants seront donc les “recharges” du tanker qui porteront le méthane et l’oxygène liquide dans l’espace.
  • Et le dernier lancement sera celui du HLS qui fera le plein en orbite basse pour ensuite réaliser une injection trans-lunaire.

La grosse “nouveauté”, c’est l’absence de ce diagramme de la Lunar Gateway. Cela est peut-être dû à une simple erreur de présentation ou à un changement du profil de vol.

Programme de vol d’Artemis 3 – Source NASA

Fonctionnalités du HLS

Une autre diapo très intéressante est présentée sur ce document et concerne le développement fonctionnel du HLS : l’ascenseur, le SAS pressurisé et les tests en réalité virtuelle de la cabine d’équipage.

Pour plus d’informations, retrouver le document complet de la NASA à cette adresse :

Relu et corrigé par Aquilae et Opti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

FLEX Rover, le futur rover lunaire ?

Article suivant

Xbox Game Pass - Les jeux du mois de mars 2022 (MAJ)

Autres articles