Pilgor revient en fin d’année 2022 dans Goat Simulator 3

La chèvre déjantée de Goat Simulator revient fin 2022 dans un nouvel opus.

Coffee Stain Studios nous avait surpris en 2014 avec Goat Simulator et sa chèvre folle. Le 17 novembre 2022, elle fait son grand retour sur PS4, PS5, Xbox One et Series X/S et PC dans Goat Simulator 3.

Bande-annonce de Goat Simulator 3.

Oui, vous avez bien lu, Goat Simulator 3 est bien prévu en novembre 2022, alors que le deuxième opus n’a jamais vu le jour. Face à cette question pertinente, le studio a répondu à la question. Vous voulez la réponse ? Rendez-vous en fin d’article.

Pour le moment, voici les différentes éditions annoncées, déjà en précommande :

Goat Simulator 3 édition standard à 29,99 euros pour PS4 & PS5, Xbox One et Series X/S et PC.

Goat Simulator 3 Downgrade Edition.

Goat Simulator 3 Digital Downgrade Edition est à 39,99 euros sur PS4 & PS5, Xbox One et Series X/S et PC. Cette édition inclut des éléments du premier opus :

  • Jouez en étant Old school Pilgor ;
  • Armure épique de Tank (MMO) ;
  • Skin Goat Zero (GoatZ) ;
  • Tenue et casque de l’espace (Waste of Space) ;
  • Les masques de Don Pastrami, Valentino Salami, Dolph Spaghetti & Humphrey Ciabatta (Payday) ;
  • Bande-son numérique.

À savoir qu’une surprise encore inconnue est prévue pour les joueurs précommandant l’une de ces éditions en version physique.

Goat Simulator 3 édition collector.

L’édition collector sera disponible sur PC, Xbox et PlayStation. Le prix est encore inconnu et il n’est pas possible de la précommander pour le moment mais on sait déjà ce qu’elle inclut, c’est déjà bien :

  • Le jeu en version physique ;
  • Un boîtier steelbook ;
  • Une peluche de chèvre ;
  • Un poster recto-verso ;
  • 3 cartes postales ;
  • La bande originale en téléchargement ;
  • Des skins et équipements remastérisés ;
  • Des fichiers imprimables sur une imprimante 3D ;
  • Le tout dans un coffret en forme de chèvrerie.
Elles ne sont pas contentes.

Vous l’attendez depuis tout à l’heure, on le sait, alors voici les raisons du titre de ce nouvel opus :

  • “Il y avait trois chèvres sur la boîte.” – Rasmus Björk, Community Manager et cinématographe ;
  • “Attendez… On n’a pas fait de Goat Simulator 2 ?” – Olivia Follin, programmeuse ;
  • “Cela fait tellement longtemps que Goat Simulator 1 est sorti, qu’un titre comme Goat Simulator 2 n’aurait pas été représentatif de toutes les améliorations que nous avons apportées au jeu en termes de technologie de simulation.” Sebastian Zethraeus, producteur du jeu ;
  • “Personne n’aime les suites.” – Driton Gashi, concepteur ;
  • “Beeeeeeeh” – Pilgor ;
  • “Il y avait une raison… mais j’ai oublié…” – Philip Bretschneider, artiste 3D ;
  • “Le titre est sorti de la bouche d’un membre de l’équipe de Publishing et personne n’a voulu le contredire.” – Judith Radnitz, productrice du jeu ;
  • “God of War: Ragnarök était déjà pris comme titre.” – Santiago Ferrero, directeur créatif ;
  • “Ben, ça aurait été bizarre qu’on l’appelle Goat Simulator 4, non ?” – William Birgersson, directeur artistique et concepteur de niveaux ;
  • “C’est juste une faute de frappe.” Helena Lindström, Community Manager ;
  • “Les nombres, Mason, que signifient-ils ?” – Stuart Docherty, concepteur sonore ;
  • “Rien de tout ça.” – Sebastian Eriksson, PDG ;
  • “On fait ce qu’on veut, d’abord.” – Joar Hedvall, programmeur.

Relu et corrigé par : Opti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Article
PlayStation Plus Cover

Les jeux PlayStation Plus d'août 2022 annoncés

Next Article

BlackBone One PlayStation Edition disponible

Related Posts