Technologie, Jeux-vidéo & Espace
Missions Polaris patch

Missions Polaris – Détails, sorties EVA, combinaisons et vols habités du Starship

SpaceX lance un programme privé de vols habités avec sorties extravéhiculaires : Polaris.

Après avoir envoyé 4 touristes dans l’espace avec Inspiration4, SpaceX a récemment annoncé un ambitieux programme de sortie extra-véhiculaire privé basé sur la capsule Crew Dragon. Ce partenariat entre SpaceX et Jared Isaacman est la suite du programme Inspiration4.

Nous allons ici vous préciser toutes les informations sur les 3 vols prévus et leur aspect technique.

Mission Polaris Dawn dès 2022

La première mission annoncée est nommée Polaris Dawn, cette mission est clairement à plusieurs objectifs, mais la principale nouvelle c’est que nos charmants “astrotouristes” iront faire un petit tour dans le vide.

Avec une date fixée au dernier trimestre 2022, la fusée Falcon 9 de SpaceX lancera cette mission depuis le pad 39A du Centre spatial Kennedy en Floride.

Une capsule Crew Dragon modifiée partira pour cinq jours en orbite avec à son bord :

  • Jared Isaacman – Commandant de la mission – PDG de Shift4, le leader des solutions intégrées de traitement des paiements. Il est un pilote et astronaute accompli avec plus de 7000 heures de vol d’expérience. Il a déjà été dans l’espace avec la mission Inspiration4.
  • Scott Poteet – Pilote – Lieutenant-colonel retraité de l’armée de l’air américaine qui a servi pendant 20 ans dans divers rôles, notamment en tant que pilote d’essai.
  • Sarah Gillis – Spécialiste de mission – Elle est l’ingénieure en chef des opérations spatiales chez SpaceX et est chargée de superviser le programme de formation des astronautes.
  • Anna Menon – Spécialiste de mission – Ingénieure principale des opérations spatiales chez SpaceX, elle est directrice de mission et CAPCOM sur les missions habitées Crew Dragon.

Cette capsule va subir plusieurs modifications pour recevoir une porte de sortie extra-véhiculaire en lieu et place de la coupole vitrée d’Inspiration4. Cette version de capsule n’aura pas de sas gonflable comme certaines capsules soviétiques (Voskhod 2), ce sera donc une sortie de type Gemini, ou la totalité de l’habitacle de la capsule est dépressurisée.

Sortie EVA, habillé par SpaceX

À 500 kilomètres au-dessus de la Terre, l’équipe de Polaris Dawn devrait faire la première sortie extra-véhiculaire commerciale privée, le tout avec une combinaison intégralement développée par SpaceX.

Actuellement, deux combinaisons sont d’usage pour les EVA, l’EMU américaine et ORLAN russe. La combinaison russe existe en version “localisée” pour de nombreux pays, avec différents noms, mais cela reste une combinaison ORLAN.

De l’avis général de tous les astronautes, les deux types de combinaison sont très éprouvants, lourds, et assez anciens. Malgré ce constat, peu de programmes de développement sont en cours, et surtout depuis l’annonce en 2019 d’une nouvelle combinaison pour le programme Artémis de la NASA, nous n’avons rien vu sortir du bois pour conquérir le vide.

Combinaison EMUx pour le programme Artemis – Présentation Source : Flickr officiel NASA

Mais SpaceX a très envie de mettre le nez dans les combinaisons EVA, car c’est pour le moment un trou dans la raquette de SpaceX qui aimerait avoir une indépendance globale pour mener ses missions commerciales, touristiques ou d’exploration lunaire et martienne.

Tweet de Michael Sheetz qui parle du retard au niveau du programme combinaisons spatiale en aout 2021, ou Elon Musk répond : “SpaceX pourrait le faire si besoin”

Pour ce faire, ils ont déjà initié, il y a déjà de nombreux mois, des expérimentations pour mettre au point une combinaison EVA qui répond à des critères modernes de fonctionnalité et de survie. Cette combinaison doit répondre aux évolutions nécessaires pour répondre et aux ambitions de SpaceX quant à l’exploration de la Lune et de Mars.

Les missions Polaris seront donc un super labo d’expérimentation, et histoire de rappeler à tout le monde que SpaceX a déjà un programme à ce sujet, les membres de la mission ont visité le labo de SpaceX dédié aux combinaisons EVA, avec une première photo d’un gant destiné à résister au vide.

Source Flickr Polaris Program

Si on analyse cette photo, on imagine que ce gant revisité avec les articulations aux doigts devrait permettre une plus grande mobilité et précision. En comparaison, un gant de l’actuelle combinaison EMU.

Il reste encore énormément d’inconnues sur cette nouvelle combinaison, notamment au niveau des systèmes de survie et de l’autonomie de celle-ci.

Nous attendons avec impatience les prochaines photos de cette combinaison, et même une présentation publique.

Avec Polaris notre objectif est d’aller plus loin que quiconque n’est allé depuis la dernière fois que nous avons marché sur la Lune – sur l’orbite terrestre la plus élevée que quiconque ait jamais volé.

Jared Isaacman – Washington PostSource

Objectifs scientifiques des missions Polaris

  • Tenter la toute première sortie commerciale extravéhiculaire (EVA) dans une tenue conçue par SpaceX ;
  • Tester les communications laser Starlink dans l’espace, pour les futurs systèmes de communication spatiale nécessaires aux vols habités vers la Lune, Mars et au-delà ;
  • Utiliser des ultrasons pour surveiller, détecter et quantifier les embolies gazeuses veineuses (EGV), contribuant ainsi aux études sur la prévalence humaine du mal de décompression ;
  • Recueillir des données sur les radiations afin de mieux comprendre comment les radiations spatiales affectent les systèmes biologiques humains ;
  • Fournir des échantillons biologiques en vue d’analyses multiomiques pour une biobanque à long terme ;
  • Mener des recherches sur le syndrome neuro-oculaire associé aux vols spatiaux (SANS), qui constitue un risque pour la santé lors de vols spatiaux de longue durée.

SpaceX et Polaris Dawn collaborent sur l’aspect scientifique avec les organismes suivants :

  • Translational Research Institute for Space Health (TRISH) ;
  • BioServe Space Technologies de l’université du Colorado Boulder ;
  • Space Technologies Lab de l’université aéronautique Embry Riddle ;
  • Weill Cornell Medicine ;
  • Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory ;
  • Pacific Northwest National Laboratory ;
  • l’U.S. Air Force Academy.

Missions Polaris 2 et Polaris 3

En ce qui concerne les missions suivantes, peu d’informations sont pour le moment disponibles, aucun objectif n’a été donné en dehors de tests extra-véhiculaires.

Pour Polaris 2, le vol est aussi prévu avec une Crew Dragon, et Polaris 3 devrait être le premier vol habité du Starship.

Source : polarisprogram.com

Relu et corrigé par : Opti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

Guide des orbites usuelles

Article suivant

Xbox Games with Gold - Les jeux du mois de mars 2022

Autres articles